5 2 histoires
de transition
écologique
Sommaire picto-suite 32 34 picto-suite
Entreprises 33

Produire une alimentation à moindre impact pour l'environnement

Produits bio, locaux, « light », vegan ou sans gluten ; emballages éco-conçus ; chartes de durabilité… Le marché alimentaire se transforme rapidement pour répondre aux nouvelles attentes des consommateurs. Une mutation qui exige de ses acteurs d’intégrer de plus en plus la question de la performance environnementale dans leurs pratiques.

En 2019, l'ADEME a embarqué 19 entreprises dans l’opération « Moins de pertes et gaspillages alimentaires » : Jacquet, Labeyrie Fine Foods, Soup'idéale... Ces 19 entreprises ont fait l’objet d’un diagnostic préalable afin d’évaluer le poids des pertes, calculer son coût, évaluer les impacts environnementaux et appréhender les causes. A partir de ce constat, l’ADEME a élaboré un plan de 3 à 10 actions pour agir sur les sources avec deux grands objectifs : réduire les pertes et gaspillages alimentaires ; améliorer la valorisation desdites pertes. Chaque site a enregistré en moyenne et par an une réduction de 15 % des pertes et de 86 tonnes d’émissions de CO2 ainsi qu’un gain de 67 000 euros HT.

L’ADEME a lancé un appel à projets "GREEN GO" en 2019 afin d'accompagner les entreprises et les acteurs des filières alimentaires à intégrer la performance environnementale dans leurs pratiques afin de répondre aux grands enjeux sociétaux. 19 projets ont été retenus. Leur périmètre couvre une grande diversité d’aliments (boissons, fromages, cafés, charcuteries, pain, nutrition sportive, chocolat…). Après une phase de diagnostic environnemental global, les entreprises étudieront les pistes d’amélioration potentielle sur les différentes étapes de fabrication, de l’amont agricole à la logistique en passant par la transformation. Les quantités de déchets alimentaires au restaurant d'entreprise de l'ADEME à Angers sont passés de 71g/convive à 43g/convive tous déchets confondus, entre 2010 et 2018. 37% des quantités sont liées aux restes dans les assiettes.

Un MOOC dédié à l’écoconception  

À l’occasion des Rencontres de l’alimentation durable, l’ADEME et AgroParisTech, avec le soutien d’Agreenium, ont organisé en mars 2019 un MOOC gratuit à destination des acteurs du secteur agroalimentaire. D’une durée de 4 semaines, cette formation en ligne ouverte à tous est destinée à encourager les initiatives en faveur de la performance environnementale et de l’éco-conception.

ODD 2.4
ODD 2.5
Continuez votre lecture
34

Énergie et climat : les agriculteurs agissent

13

En Pays-de-la-Loire, les événements s’engagent pour la transition écologique

23

Le Grand Paris s'engage pour la rénovation énergétique