5 2 histoires
de transition
écologique
Sommaire picto-suite 15 17 picto-suite
Territoires 16

Les EnR, créatrices d'emplois durables dans les territoires

Transports, bâtiment résidentiel, énergies renouvelables… les filières qui participent à la transition éco­logique ont vu leur marché plus que doubler ces dix dernières an­nées. Le nombre d’emplois directs concernés, toutes filières confon­dues, a grimpé de 75 % sur la pé­riode 2006 - 2017, avec plus de 370 000 personnes employées. C’est ce qui ressort de l’étude « Marchés et emplois concourant à la transition énergétique et écologique dans les secteurs du transport, du bâtiment résidentiel et des énergies renou­velables » publiée par l’ADEME en juin 2019.

Dans le détail, certaines filières témoignent d’une réelle vigueur. Le chiffre d’affaires des modes de transport participants à la transi­tion écologique a par exemple été pratiquement multiplié par quatre en 11 ans, atteignant 33,5 Mds€ en 2017 ; une filière qui emploie, à elle seule, plus de 94 000 personnes, boostée par l’augmentation de la part des véhicules moins émet­teurs de CO2 et le développement des modes alternatifs au transport routier individuel. 

Autre exemple avec la rénovation énergétique des bâtiments, dont le chiffre d’affaires a augmenté de 79 % sur la même période, avec plus de 218 000 emplois concer­nés ! Même constat ou presque pour les énergies renouvelables et de récupération dites EnR&R, avec une augmentation de 39 % du nombre de personnes employées et plus de 86 000 ETP. Éolien ter­restre, solaire photovoltaïque, hydroélectricité, biocarburants : la filière EnR&R devrait en outre constituer un gisement important de créations d’emplois dans les ter­ritoires où les centrales à charbon vont devoir s’arrêter, comme cela est prévu à l’horizon 2022. C’est ce qui ressort d’une autre étude d’impact menée par l’ADEME et publiée en septembre.     

Horizon 2050 : la région Grand Est

Si l'ADEME évalue, au niveau national, le dynamisme de l'emploi en lien avec la transition énergétique, les directions régionales mènent des travaux similaires mais à l'échelle de leur territoire. Quel sera ainsi l’impact sur l’emploi local et l’activité de la transition énergétique et écologique dans la Région Grand Est ? C’est l’étude que mène l’ADEME Grand Est en partenariat avec la DIRECCTE, la Région, la DREAL, la Banque des territoires, ainsi que des acteurs de la formation initiale et continue. Avec deux grands scénarios envisagés : un scénario tendanciel et un scénario conforme aux objectifs de planification régional et réglementaire, fixés par le Schéma Régional d'Aménagement, de Développement Durable et d'Égalité des Territoires, le SRADDET.

Une étude prospective qui permet d’ores et déjà à tous les acteurs d’éva­luer l’évolution attendue des métiers et compétences à horizon 2050, avec l’identification des filières à enjeux et des emplois qui seront impactés.

ODD 8
Continuez votre lecture
17

Réduction des gaz à effets de serre en Europe : l'ADEME prend position et avance ses recommandations

18

Les collectivités : têtes de proue de l’économie circulaire

50

L'ADEME Corse dans le peloton de tête du championnat de France des économies d'énergie