5 2 histoires
de transition
écologique
Sommaire picto-suite 04 06 picto-suite
Eco-citoyens 05

La rénovation énergétique accélère grâce au programme FAIRE

Mal ou trop chauffés car mal isolés, les logements des Français sont énergivores. Face à ce constat, l’ADEME a déployé cette année le programme FAIRE, lancé par le Gouvernement fin 2018. Son ambition est de mobiliser le grand public et tous les acteurs en faveur de la rénovation énergétique. Quant au programme SARE (Service d’Accompagnement à la Rénovation Energétique) lancé en septembre 2019, cofinancé par le dispositif des Certificats d’Economie d’Energie et dont l’ADEME est le porteur national, il va permettre sur la période 2020/2024 une amplification et une adaptation du réseau FAIRE, grâce à la mobilisation de l’ensemble des collectivités territoriales.

Le bâtiment est le secteur le plus énergivore en France. Il absorbe en effet près de la moitié de l’énergie finale consommée et produit de surcroît plus du quart des émis­sions de gaz à effet de serre. La faute à l’isolation insuffisante des logements ou à des installations de chauffage peu performantes voire vétustes.   

Face à ce constat, l’État et l’ADEME ont lancé en septembre 2018, dans le cadre du plan de rénovation énergétique des bâtiments, le programme FAIRE (Faciliter, Accompagner et Informer pour la Rénovation Énergétique) en direction des particuliers, des professionnels du secteur de la rénovation et des collectivités locales.

Ce programme d’une durée de trois ans s’articule autour de nouvelles aides financières accessibles aux particuliers désireux d’améliorer l’efficacité énergétique de leur logement et de la création du Réseau FAIRE. Composé de près de 400 espaces conseil mis en place par l’ADEME, l’Anah (Agence Nationale de l’Habitat), l’ANIL (Agence Nationale pour l’Information sur le Logement) et les collectivités, il remplit une mission de service public d’information et de conseil sur la rénovation énergétique de l’habitat. Pour accroître la dynamique entourant ce dispositif, l'ADEME, le Plan Bâtiment Durable et le ministère du Logement ont signé au mois de septembre un "Green Deal" avec la coopérative immobilière ORPI, visant à mobiliser son réseau de 1 250 agences et ses clients sur l’enjeu de la rénovation énergétique.

L’habitat est notre deuxième poste d’émission de gaz à effet de serre juste après les transports. La rénovation du bâtiment constitue donc une de nos priorités pour améliorer le confort de vie de nos concitoyens et lutter contre le réchauffement climatique.

Emmanuelle Wargon. Secrétaire d'État auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire.

Enfin, l’ADEME a publié trois nou­velles études sur le prix des gestes de rénovation, l’accompagnement des ménages et la typologie de ceux qui s’engagent dans une rénovation, afin de contribuer demain à atteindre les objectifs définis par le plan de rénovation énergétique des bâti­ments (cf. infographie ci-dessous).

Toutes les aides financières réunies dans un nouveau guide

Crédit d'impôt pour la transition énergétique, éco-prêt à taux zéro, programme "Habiter mieux" de l'Anah, Certificats d'économies d'énergie, Coup de Pouce Economies d’énergie, TVA à taux réduit, aides locales... Grâce au plan de rénovation énergétique des bâtiments doté de 15 milliards d’euros sur la durée du quinquennat, les particuliers peuvent bénéficier – et parfois cumuler – de nombreuses aides pour financer les travaux de rénovation énergétique. Pour les aider à y voir plus clair, l’ADEME a publié le « Guide des aides fi­nancières »

ODD 7.3
ODD 9.1
Continuez votre lecture
52

L'ADEME publie un Guide de la Communication Responsable

24

Les Antilles et la Guyane mobilisées pour lutter contre les sargasses

25

Prévenir et valoriser les déchets du bâtiment en Outre-Mer